Œnothèques Régionales Top Secret

Vous êtes ici: Home | Itinéraires | Œnothèques Régionales Top Secret
  • Aggiungi a Del.icio.us
  • StumbleUpon
  • OKNotizie
  • Segnala su Badzu
  • Google Bookmarks

Le Piémont du vin est représenté par les Œnothèques Régionales, des véritables temples dédiés à un vin ou à un territoire. Voilà la façon la plus simple pour avoir des informations, organiser une dégustation ou la visite à une cave, gouter les vins et acheter une (ou plusieurs) des centaines d'étiquettes représentées. Langhe et Roero comptent cinq Œnothèques Régionale, ce qui prouve une fois de plus son excellence œnologique indiscutable. Il y a l'Œnothèque du Barolo, celle du Barbaresco, celle du Moscato, celle du Roero et la première œnothèque historique du Piémont, à Grinzane Cavour, qui représente l'identité du Piémont dans son ensemble, auprès du château qui apparentât à Camillo Cavour, non seulement le génial diplomate et premier ministre des livres d'histoire, mais aussi un passionné producteur de Barolo et le grand modernisateur de l'agriculture du XIXème siècle .Un tour des Œnothèques est un bref voyage dans les secrets du vin du Piémont, un monde fait de cépages autochtones, d'un terroir inimitable, d’un microclimat unique et de l'expérience d'innombrables années. A la fin, le secret est là: “faire du vin n'est pas si difficile: il n'est un peu dur que pendant les premiers 200 ans”. 
 
Œnothèque du Barbaresco
Ce n'est pas un château, mais une église (la Confrérie de San Donato, le protecteur des vignobles de la grêle) qui héberge le grand Barbaresco. Le pays est un bijou intacte: une poignée de maisons, la voie principale, le château, la merveilleuse Tour du moyen âge, quelques restaurants et bien des caves. Vous êtes peut-être dans le coin le plus spécial de toutes les Langhe, où - dans un petit morceau de terre (650 hectares) - vous trouvez 140 producteurs de vin et 66 crus définis. Rentrez, ôtez votre chapeau et allez expier vos péchés au comptoir!
 
Œnothèque du  Barolo
Le Château des Marquis Falletti est le hôte du Musée du Vine et de l'Œnothèque Régionale. Un parcours d'aventure et d'émotions qui se conclut avec la fantastique chance de déguster 32 sortes de Barolo! Les anciennes caves où la Marquise Colbert préservait ses propres vis prisés sont aujourd'hui le théâtre qui met en scène le cépage italien le plus fameux, qui n'est pas appelé Sa Majesté le Barolo par hasard. Des séminaires, des cours et des descriptions des crus complètent une offre tout-à-fait professionnelle pour l'un des vins les plus complexes et respectés du monde.
 
Œnothèque Régionale du Piémont
A Grinzane, dans le très beau Château aux nombreuses tours, vous trouvez le Musée du Compte de Cavour, un très beau restaurant à étoiles et - justement - l'Œnothèque Piémontaise. La première structure de ce genre, créée par le Conseil Régional du Piémont, qui représente tous les vins du Piémont: non seulement Barolo et Barbaresco, mais aussi Barbera, Dolcetto, Freisa, Gavi, Asti, Alta Langa, Ruché et Pelaverga, pour n'en mentionner que quelques-uns. Vous êtes dans le plus savoyard des châteaux: un endroit où l'histoire et la tradition se fusionnent dans les couleurs rouges des briques et du vin.
 
L'Œnothèque  “Colline del Moscato”
Le siège, le château Busca à Mango, vaudrait tout seul la visite: un manoir en pierre rendu plus gentil par un escalier triomphale et par une colonnade en grès qui ennoblissent  les anciens cachots du Château. Puis, il y a les collines: Mango est à presque  600 mètres de hauteur; la vue embrasse les milliers de crêtes du  Moscato qui courent vers  Asti et Alessandria, mais qui gardent une excellence de produit dans ce triangle sur le toit du monde, entre Castiglione Tinella, Valdivilla et - justement -  Mango. Le Moscato Bianco di Canelli (cela est le nom du cépage) trouve ici sa meilleure expression, ainsi que le mariage de sens amoureux avec la noisette. Inoubliable.
 
Œnothèque du Roero
Cette œnothèque représente l’ensemble du territoire du Roero (les collines à gauche du Tanaro; les Langhe sont celles de droite),  qui doit son nom à la famille noble d'Asti qui y avait ses fiefs au Moyen Age. Logée dans la petite ville de Canale, elle va vous raconter le blanc Arneis (un cépage autochtone très floréal) et le Nebbiolo vu de gauche, c'est-à-dire le Roero, le troisième grand vin rouge du territoire. En passant, ici vous allez trouver aussi la cuisine de l'un des plus jeunes et des meilleurs chefs à étoiles: Davide Palluda. Ravissant.

Texte ©Pietro Giovannini